© 2018 Les Archers des Pays de l'Adour    Webmaster : Pascal Dussaut

LE MATERIEL

L'Arc Droit ou "Longbow"

C'est le descendant des premiers arcs, certainement le plus beau: simple, sobre, léger... c'est l'arc des puristes.

 

     Mais c'est aussi le plus difficile à maitriser, c'est le moins précis, le plus dur à armer et il à tendance à "ruer" lors de la décoche.

 

     Pour l'archer débutant, ce n'est pas l'arc idéal, mais quand on aime cet arc, il vous procure beaucoup de plaisirs, et les archers qui le maitrisent n'en démordent pas, c'est "l'Arc des arcs"...

L'Arc à double courbure ou "Recurve"

 On l'appelle aussi arc classique, probablement parce que c'est le modèle le plus utilisé actuellement, bien qu'il n'existe que depuis les années 1950 dans sa forme actuelle. Il reprend la courbure de l'arc composite coréen ou mongol, et cette forme particulière le rend rapide, nerveux, tout en restant souple à armer.    


     Monobloc ou démontable, le choix est aujourd'hui très vaste, dans toutes les gammes de prix.  C'est l'arc idéal pour démarer.

 

Dans sa forme démontable avec poignée bois ou métallique qui comporte des éléments améliorant la stabilité et la précision du tir, c'est le modèle utilisé aux Jeux olympiques.

L'Arc à poulies ou "Compoud"

 Le compound a été développé aux États-Unis pour la chasse au gros gibier. Le premier brevet fut déposé en 1969 par Holless Wilbur Allen.

 

     Les compounds sont en aluminium ou en matériaux composites. Au bout de chaque branche se trouve une poulie où passent des câbles.

 

     L’avantage consiste dans le fait que, environ à la moitié de l’armement, la force nécessaire diminue de 40 % à 60 %, voire plus, ce qui permet à l’archer de tenir longtemps à plein armement sans fatigue, tandis qu’un arc traditionnel, une fois bandé, doit être lâché rapidement, sinon le bras de l’archer fatigue, tremble et la précision du tir diminue.

 

     La corde accélère la flèche après le lâcher ce qui lui donne plus de force. La vitesse au lâcher peut atteindre 90 m/s. Le vol a très peu de parabole, ce qui accroît la précision du tir.

 

     Sa mécanique est réglable ce qui permet de le faire évoluer avec l'archer ( force, allonge), mais c'est aussi son inconvénient car il est lourd, bruyant  et nécessite une trousse à outils à portée de main.

Les Flèches

  Les flèches employées pour le tir à l'arc sont construites à partir de matières variées :

  • bois, alliage léger ou fibre de carbone pour le tube, le fût ;

  • acier ou tungstène pour la pointe ;

  • plumes naturelles, ou ailerons de matière plastique, pour l'empennage ;

  • plastique pour l'encoche

     Le choix de ses flèches est un exercice cornélien pour l'archer débutant qui doit déterminer le type de fût, sa longueur en fonction de son allonge, sa rigidité suivant la puissance de l'arc, le poid de la pointe, le type et le forme de l'empenage...

 

     C'est là que les conseils des tireurs confirmés se montreront indispensables pour éviter ses erreurs et les corriger.

Les Accessoires de l'Archer

Le Carquois

     Rangement et transport des flèches, il en existe de toutes formes et matières. Ils se portent soit dans le dos,    soit à la hanche.

     Chacun choisira celui qui lui convient le mieux.

Le Protège bras

     Protection de cuir ou de plastique, portée sur le bras d'arc (bras tenant l'arc), il protège l'avant-bras lorsque, à la décoche, la corde reprend sa position initiale (et même au-delà).

     Les archers apprennent très rapidement et à leurs dépens à pivoter le coude vers l'extérieur de façon à limiter cet effet de corde qui peut provoquer très rapidement des hématomes.

Le Gant

      Gant en cuir très souple à trois doigts, renforcés à leur extrémité, protégeant les doigts qui tiennent la corde de l'arc.

Adresses

3200 route de Pouillon RD13

40180 HEUGAS

coordonnées GPS

 43.626023, -1.059859

Terrain
Postale

2410 route de Pintoun 

40180 HEUGAS

Président

06 07 09 06 58

Secrétaire

06 80 52 95 86

06 84 33 49 21

Mail

lesarchersdespaysadour

@orange.fr